Pensez-y deux fois avant de déménager!

louisepar Louise Roy
Courtier immobilier agréé et consultante

Voilà qu’elle était le titre du dépliant expédié par la Société d’habitation du Québec, à des milliers de propriétaires et locataires québécois au mois de janvier dernier.

Un feuillet qui rappelle aux locataires qu’il peuvent accepter ou refuser une augmentation de loyer et, à l’intention des propriétaires,  une mise en garde : « Attention à la discrimination.  Il y a discrimination quand on refuse un logement à quelqu’un à cause, notamment, de son origine ethnique, parce que cette personne est prestataire de l’aide sociale ou parce qu’on ne veut pas de familles avec enfants ».

Rien dans ce dépliant pour rappeler au propriétaire qu’il est tenu d’assurer la jouissance paisible des lieux loués.  Celui-ci pourrait faire l’objet de poursuites si ses locataires se plaignaient d’enfants mal éduqués, laissés à eux-mêmes sans surveillance.

Et rien dans ce dépliant pour rappeler aux locataires qu’ils doivent faire preuve de plus de tolérance à l’égard des familles avec enfants.   Le locataire peut choisir le logement, l’immeuble et le quartier où il habitera, et ce en fonction de ses exigences.   A maintes reprises, lorsque les taux d’inoccupation étaient élevés,  des propriétaires m’ont avoué avoir caché que des enfants habitaient dans leurs immeubles pour réussir à trouver un nouveau locataire.

La société est intolérante avec les enfants.  Nos organismes gouvernementaux doivent cesser de pointer les propriétaires en tant que responsables de la discrimination faite à l’égard des familles avec enfants en matière de logement.

Pénurie de logements = prudence lors du choix de son locataire

Avec cette pénurie de logements,  le locataire indésirable (pour des motifs autres que ceux reliés à la discrimination) utilisera tous les subterfuges pour arriver à ses fins.

Ayez comme prémisse qu’un candidat se propose pour être le gardien de votre bien d’une valeur de 100 000$ et plus.  Également, il vous demande l’usage de votre logement moyennant le paiement d’un loyer mensuel.  Ainsi, la qualité de la collecte des renseignements devient très importante et elle doit être faite par le propriétaire ou son représentant.  Ne laissez pas le candidat locataire compléter lui-même votre formulaire d’offre de location.

Soyez très attentifs à la façon dont on répond à chacune de vos questions.  N’hésitez pas à demander la présentation d’une pièce d’identité avec photo pour valider l’identité du candidat, son adresse actuelle ainsi que sa date de naissance.  La validité des références de propriétaires doit retenir votre attention.  Afin de vérifier si le candidat sera un bon gardien de votre bien, allez donc voir de quelle façon il garde celui de son propriétaire actuel!

Bonne location et à bientôt!