Est-ce un bon candidat-locataire?

louisepar Louise Roy
Courtier immobilier agréé et consultante

Cela peut vous paraître un peu « hors saison » de parler de candidat locataire après le 1er juillet… mais non! L’expérience m’a apprise que nos mauvaises décisions sur le choix d’un locataire surviennent lorsque nos logements sont vacants.

La venue d’un locataire potentiel représente souvent la fin de soucis financiers causés par un ou des logements inoccupés. Vous vous empresserez de signer un bail avec le nouveau locataire en négligeant d’effectuer les vérifications d’usages… de crainte d’obtenir de mauvaises références.

Les années passées nous ont appris qu’il est parfois (et même souvent) préférable de garder son logement vacant plutôt que de le louer à n’importe qui! Mais vous direz: comment peut-on effectuer des vérifications valables? Un mauvais locataire donnera de faux renseignements; ce qui ne nous mènera nulle part!

Faux. Vous pouvez profiter de nombreux outils mis à votre disposition vous permettant d’effectuer des vérifications approfondies:

● L’offre de location que nous vous proposons dans ce site doit être complétée par vous, tel que cela est fait par votre gérant de banque lorsque vous demandez un prêt. NE LAISSEZ PAS LE LOCATAIRE LE REMPLIR LUI-MÊME! Les réponses que vous obtiendrez aux questions que vous poserez, vous aiderons à établir la véracité des réponses. Ce formulaire contient tous les éléments vous permettant d’effectuer des vérifications justifiées.

● Une bonne vérification débute par une bonne information. VOUS DEVEZ VOUS ASSURER DE L’IDENTITÉ DU CANDIDAT-LOCATAIRE. Comment? En exigeant une preuve valable vous permettant de valider l’identité du candidat. Au Québec, la meilleure preuve de l’identité est la date de naissance. Demandez à voir une pièce d’identité « reconnue » sur laquelle apparaît la date de naissance.

● La fausse déclaration la plus fréquente consiste à vous (futur propriétaire) donner un faux nom de propriétaire actuel. Comment déjouer cette pratique? La fiche de crédit, en plus de vous permettre de vérifier les habitudes de paiement, vous permet également d’authentifier l’adresse reçue et cela étant fait, de vérifier qui est le réel propriétaire de cet immeuble. Notez que les rôles d’évaluation de la CUM (Communauté Urbaine de Montréal), de Laval et Longueuil sont disponibles via Internet, vous permettant ainsi d’obtenir le(s) nom(s) du(des) propriétaire(s) d’un édifice en particulier. Vous avez aussi la liberté de vous déplacer à l’immeuble en question. (Note: Depuis janvier 2001: La CUM n’affiche plus le nom du propriétaire sur son rôle d’évaluation sur Internet, ni la ville de Longueuil).

● Plusieurs questions sont à poser au propriétaire actuel: est-ce que le loyer est bien payé le 1er de chaque mois? est-ce que le locataire fait l’objet de plaintes pour le bruit? y a-t-il des animaux dans ce logement? est-ce que le logement est propre? depuis combien de temps habite-t-il son logement? quel est le prix du loyer? À mon avis, si le propriétaire est hésitant à répondre à vos questions, posez-vous en! Et n’oubliez pas que l’endroit le plus propice pour la signature du bail est le domicile du locataire!

● Les vérifications sur la capacité de payer (emploi ou autres revenus) sont très importantes. L’employeur peut demander à voir le consentement du locataire à vous transmettre des informations. Demandez toujours à parler « aux ressources humaines ou au chef du personnel ». Demandez que l’on vous confirme les informations reçues: durée de l’emploi, poste occupé, statut de l’emploi (permanent ou temporaire), le salaire versé, etc. Si le candidat-locataire vit de prestations, exigez de voir un talon de chèque démontrant le cumulatif des sommes reçues.

● Le 9 octobre 1997, en tant que représentante d’un regroupement de propriétaires, nous obtenions par une entente « hors cour » entre L’Action Immobilière et la Régie du logement, l’accès à toutes les décisions rendues par cette dernière. Depuis le 1er janvier 1998, tous les intéressés peuvent consulter gratuitement, dans les bureaux de Montréal, Longueuil et Québec, toutes les décisions rendues dans toute la province. Alors, ne vous gênez pas et allez consulter l’ordinateur!

La location d’un logement signifie « confier un bien valant au-delà de 40 000$ à une personne qui habitera ce logement moyennant un loyer mensuel ». Vous devez vous assurer que cette personne est en mesure: de payer le loyer requis, de conserver le logement dans son état initial et d’agir de façon à respecter la jouissance paisible des lieux des autres occupants de l’immeuble.